adhésions
recherche
contact@france-israel.org
Jeudi 24/04/2014 Bienvenue sur le site de France-Israel Logo Twitter

Nos activités
du moment

Newsletter
Newsletter

s'inscrire à la newsletter

Les 20 derniers articles

• Le 17 Avril 2014 

Alain Finkielkraut vu par Gilles-William Goldnadel 


• Le 11 Avril 2014 

Newsletter France-Israël-InfoNews du 1er au 11 avril 2014 


• Le 11 Avril 2014 

Alain Finkielkraut élu à l'Académie française 


• Le 11 Avril 2014 

Israël envisage de garder l’argent donné à Abbas ; avant qu’il ne l’offre aux terroristes palestiniens… 


• Le 11 Avril 2014 

Israël sauve la vie d’un garçon grâce à une nouvelle technologie robotique médicale 


• Le 11 Avril 2014 

Ed Miliband: « Israël est la terre du Peuple Juif ! » 


• Le 11 Avril 2014 

Les ‘’erreurs’’ de Benjamin Barthe  


• Le 10 Avril 2014 

La France, islamisée volontaire. Par mauvaise conscience ? Les réponses de l’Algérien Boualem Sansal 


• Le 10 Avril 2014 

Complexe occidental : petit traité de déculpabilisation par Alexandre Del Valle 


• Le 10 Avril 2014 

La Shoah : hériter du silence par Pierre Lubek 


• Le 10 Avril 2014 

Le féminisme face aux dilemmes juifs contemporains par dix sept auteurs sous la direction de Nelly Las  


• Le 10 Avril 2014 

Mémoire d’un Dhimmi par Didier Nebot 


• Le 10 Avril 2014 

À la découverte de Rabbi Méïr par Dov Zerah  


• Le 10 Avril 2014 

Finkielkraut bientôt immortel? Par Gilles-William Goldnadel 


• Le 07 Avril 2014 

Un des assassins de Lee Zeitouni enfin écroué (mais pour escroquerie, pas encore pour meurtre)  


• Le 07 Avril 2014 

Le chanteur de Subliminal: « chassez les ennemis de l’intérieur d’Israël ! »  


• Le 07 Avril 2014 

Le plus américain des députés israéliens: « les Etats-Unis sont cruels dans l’affaire Pollard »  


• Le 07 Avril 2014 

L’Université de Tel-Aviv annule le discours du terroriste Kanaan  


• Le 02 Avril 2014 

Processus de paix israélo-palestinien : la Ligue arabe se réunit le 9 avril 


• Le 02 Avril 2014 

Kerry a exhorté les deux parties « à faire preuve de retenue ». Une manifestation de soutien à Abbas est prévue mercredi sur la place centrale de Ramallah 


Publications AFI

 342  Publications disponible(s)  Publication suivante

Date de publication:2012-12-27

Procureur à nuremberg et avocat de la paix mondiale

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Cécile Nelson - Texte établi en collaboration avec Olivier Beauvallet

Né sous une bonne étoile en 1920 dans un village reculé de Roumanie, Benjamin Ferencz, qui émigre aux États-Unis en 1921, incarne le miracle américain. De la misère des trottoirs où règnent les gangs de New York à l'université de Harvard où il obtiendra son diplôme de juriste, il n'aura de cesse de lutter contre l'injustice et l'adversité. Homme de conviction et de devoir, il s'engage dans l'armée américaine et sert sous les ordres du général Patton. Il débarquera à Omaha Beach, fera la campagne de France et celle des Ardennes, contribuera à la libération de certains camps de concentration nazis avant d'atteindre le « Nid d'Aigle ». À vingt-sept ans, il est nommé procureur en chef à Nuremberg et dirige les charges contre les chefs des Einsatzgruppen, ces unités mobiles affectées au meurtre de masse sur le front oriental. Il découvre leurs archives secrètes à Berlin et poursuit vingt-quatre généraux et officiers supérieurs dans le cadre de ce qui deviendra le « procès du plus grand meurtre de l'Histoire ».

Tour à tour grave, amusé ou indigné, d'une plume toujours alerte, Benjamin Ferencz rassemble les souvenirs d'une vie passée à se battre contre l'agression guerrière, aux côtés d'hommes comme René Cassin ou Rafael Lemkin. Il lève le voile sur cette deuxième moitié du XXe siècle où la justice a bien failli s'éteindre dans l'indifférence de la Guerre froide. À travers ce texte unique, à la fois plein d'humour et de générosité, Ferencz revient sur l'histoire du droit international depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu'à la création de la CPI, dont il sera, avec d'autres, à l'origine. Il s'adresse à tous, et plus particulièrement à la jeune génération, à laquelle il lance un vibrant plaidoyer : Pourquoi la guerre ? Pourquoi la guerre puisque « le seul vainqueur de la Guerre est la Mort » ?

Mémoires de Ben Par Benjamin Ferencz, Editions Michalon, 2012, 288 pages, 23 €



Création et hébergement © Alliance-Hosting 2009