adhésions
recherche
contact@france-israel.org
Mercredi 31/08/2016 Bienvenue sur le site de France-Israel Logo Twitter

Articles
Actualités

Dans la même rubrique:

Actualités Actualités
Date de publication
04/06/2013
Agrandir la taille de la police

Imprimer
Imprimer

Transmettre à un ami
Transmettre à un ami

Ecrire a rédacteur
Ecrire au rédacteur

Réagir à l'article
Réagir à l'article

Rss
Rss


LETTRE TRES OUVERTE A MADAME LE MINISTRE DE LA CULTURE par G.W. GOLDNADEL



Paris, le 3 juin 2013

 

foyer-fantome-expo-shibli.jpgLETTRE TRES OUVERTE A MADAME LE MINISTRE DE LA CULTURE



Madame le Ministre,

Le Ministère de la Culture subventionne le musée du Jeu de Paume.


Ce musée propose aujourd’hui à ses visiteurs, une exposition de la photographe Ahlam Shibli.


L’essentiel de cette exposition baptisée « Foyer Fantôme » est constituée de 68 photographies de portraits de terroristes palestiniens, membre des brigades des martyrs d’Al Aksa.


L’intention de l’exposition est de montrer comment les familles palestiniennes entretiennent la mémoire de ces hommes et femmes morts dans de nombreux attentats-suicide commis contre les civils israéliens.


Les légendes qui accompagnent chaque photo reprennent systématiquement la terminologie sacrificielle : « martyr mort en opération ».


A aucun moment, il n’est indiqué qu’il s’agit d’attentats terroristes aveugles visant des civils juifs.


Je me permets, en conséquence, de vous poser deux questions : à l’heure où, depuis le massacre de soldats et d’écoliers à Toulouse, le terrorisme islamiste, émanant d’individus isolés et exaltés, frappent la France et le monde, une telle exposition exaltant la mort sacrificielle n’est-elle pas la marque de l’irresponsabilité ?


A l’heure où le gouvernement, auquel vous appartenez, avec une sincérité et une détermination dont je ne veux pas douter, prétend lutter contre le terrorisme, cette exposition subventionnée n’est-elle pas également la marque d’une complaisance pour la radicalité violente qui persiste à demeurer chez certains intellectuels ou artistes ?


Je vous remercie, en conséquence, de bien vouloir me donner votre point de vue sur cette exposition, ainsi que sur les mesures que vous comptez éventuellement prendre.


Dans cette attente,


Veuillez croire, Madame le Ministre, en ma très respectueuse considération.



Gilles William GOLDNADEL©

Président



Vos réactions
Encore aucun commentaire enregistré

Création et hébergement © Alliance-Hosting 2009